A l’approche des beaux jours, l’envie de se déplacer en deux-roues se fait plus grande. Pour éviter les mauvaises surprises, pensez à faire réviser votre moto ou votre scooter !

Révision des deux-roues : mode d’emploi
Comme vous n’imagineriez pas rouler des dizaines de milliers de kilomètres sans réviser votre voiture, il en va de même pour votre deux-roues. Pourtant, cette étape importante est encore trop souvent oubliée. Aussi, pour éviter de tomber en panne en allant à la plage, mieux vaut-il passer par la case garagiste. Selon l’utilisation de votre moto ou scooter, la révision ne devra pas être effectuée au même moment – on l’estime entre 5 000 et 6 000 kilomètres – ni de la même manière. En effet, il faut distinguer les révisions intermédiaires que vous pouvez effectuer vous-même, des révisions plus importantes à réaliser dans un garage ou chez votre concessionnaire.

La première se réalise avant d’enfourcher votre bolide lorsque le printemps arrive, a fortiori si vous n’avez pas roulé pendant l’hiver. Elle consiste à vérifier :
– l’état des pneus. S’ils sont lisses, il vous incombera d’en changer, s’ils sont dégonflés, d’ajouter de la pression,
– le fonctionnement des éclairages,
– la batterie : laissée tout l’hiver sans utilisation, elle peut être déchargée à l’arrivée du printemps,
– les niveaux d’huile, de liquide de frein, de refroidissement…
– les pistons, les câbles et la chaîne et les huiler si besoin.

Révision des deux-roues : une obligation pour les propriétaires
Au-delà de participer à votre sécurité et de contribuer à la longévité de votre deux-roues, la révision de votre moto ou scooter est contractuellement imposée par votre assurance. En effet, un sinistre dû à un défaut d’entretien peut entraîner une déchéance de garantie, c’est-à-dire une suppression pure et simple de votre droit à l’indemnisation, voire une exclusion de garantie à savoir une révocation définitive de votre droit à l’indemnisation concernant tous les dommages à venir. Toutefois, l’assureur a pour obligation de prendre en charge les éventuels dégâts causés à des tiers en cas d’accident responsable.
Attention, l’exclusion de garantie doit être écrite dans les conditions de votre contrat pour être valable.

Enfin, si vous considérez que votre assurance moto est trop chère, les beaux jours sont propices au changement ! Utilisez un comparateur d’assurances en ligne comme LesFurets.com pour trouver la meilleure offre au meilleur prix et profitez de la loi Hamon pour changer facilement de contrat.
Un conseil : n’oubliez pas de protéger également vos accessoires – combinaisons, casques, gants – leur vol peut coûter cher. Là encore, prêtez une attention particulière aux conditions des différents contrats d’assurance : pour certains, la garantie est incluse automatiquement dans leur couverture de base quand pour d’autres, elle est considérée comme une option.

One Response to Deux-roues : Avant l’été, pensez à la révision !  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Please log in to vote

You need to log in to vote. If you already had an account, you may log in here

Alternatively, if you do not have an account yet you can create one here.